Refuge pour chats Asclaf dans les Fresnes

Refuge chat asclaf

Découvrez le refuge pour chats Asclaf dans les Fresnes et leurs moyens d’aider nos petites boules de poils !

Pouvez-vous vous présenter votre refuge pour chat?

Lilou (pseudonyme), bénévole au refuge de l’ASCLAF, je m’occupe de la page Facebook de l’association. J’ai découvert l’ASCLAF au moment où j’ai cherché à adopter mon deuxième chat en 2011. Pour avoir visité de nombreux refuges pour chats, j’avais été agréablement surprise par celui de l’ASCLAF : il y régnait une ambiance accueillante, reposante et bienveillante. Le refuge est bien entretenu et les chats y flânent tranquillement, tantôt dans les pièces de la maison, tantôt dans les couchettes de la cours, tantôt dans les maisonnettes installées dans le jardin. Des bénévoles passent tous les jours pour nourrir les chats et entretenir le refuge, les bénévoles connaissent bien les chats du refuge et peuvent passer des heures à vous en parler !

 Pouvez-vous présenter l’association ASCLAF  qui gère le refuge pour des chats?

Créé en le 17/10/1997 (nous fêterons bientôt les 16 ans du refuge !) par Mme Ruth Reifenrath, le refuge de chat ASCLAF vient en aide aux chats sans foyer de la ville de Fresnes et des communes voisines (Wissous, Rungis, Chevilly-Larue, L’Haÿ-les-Roses, etc.). L’ASCLAF assure deux missions principales : trouver des familles d’adoption pour offrir une nouvelle vie aux chats recueillis et lutter contre la prolifération en procédant à leur stérilisation systématique. Remarque : les prochaines Journées Portes Ouvertes du refuge auront lieu les samedi 28 et dimanche 29 septembre 2013 !

Quelques photos du refuge de chats ASCLAF

Pourquoi le refuge accueille seulement des chats ? Et pas d’autres animaux ?

Plusieurs raisons pour lesquelles nous n’accueillons que des chats : par manque de moyens essentiellement (les normes à respecter sont beaucoup plus strictes pour recueillir des chiens) et par choix de la fondatrice de l’association, qui était une grande passionnée de chats.

Comment se passe l’adoption d’un chat ? Il y a-t-il un suivi de votre part ?

Les personnes qui souhaitent adopter un chat nous contactent par téléphone ou par email pour fixer un rendez-vous (il n’y a malheureusement pas de permanence au refuge). Les visites d’adoption durent généralement 1h30, car nous prenons le temps de présenter les chats, de raconter leur histoire et de vérifier le sérieux des futurs adoptants en leur posant de nombreuses questions (questions sur le domicile et d’éventuelles allergies, la question des vacances et du mode de garde, etc.). Le suivi s’effectue via des appels téléphoniques, des visites ou des emails.

On adore recevoir des nouvelles en photo de nos petits protégés !

Combien de chats vivent dans le refuge ? Que deviennent les chats non adoptés ?  J’imagine que les vieux chats sont plus difficiles à faire adopter qu’un chaton.

Le refuge peut accueillir un maximum de 60 chats. Nous comptons également sur le soutien de nos familles d’accueil pour recueillir et sociabiliser les nouvelles portées de chatons. Les chats qui ne sont pas adoptés restent tout simplement au refuge ou auprès de leur famille d’accueil si elles n’y voient pas d’inconvénient. Oui, les vieux chats sont globalement moins demandés que les chatons, mais il y a tout de même des adoptions, heureusement ! Certains adoptants ne souhaitent pas « s’embêter » avec l’éducation et les bêtises d’un chaton, ils préfèrent le caractère plus calme d’un chat adulte.

Avez-vous une anecdote à nous raconter dans le refuge avec les chats ?

Tellement …

Mme Rutn Reifenrath avait une façon tout particulière de juger une adoption ; elle avait une petite chatte tricolore nommée Plume qui l’aidait dans ce travail.  Elle me disait que les rares fois ou elle n’avait pas écouté Plume, elle l’avait regretté.

Si Plume ne venait pas voir les adoptants, ou les ignorait, ou encore ne se laissé pas caresser par eux, les adoptants se voyant infliger un questionnaire des plus carrés, sous peine de repartir sans chat !

Plume, était une petite chatte très particulière !

Quelles sont les questions que l’on vous pose le plus souvent avant l’adoption dans les refuges ?

Étonnamment, les visiteurs nous demandent d’où viennent tous les chats du refuge… Rares sont ceux qui ont conscience de l’ampleur des phénomènes d’abandon et de prolifération. En France, ce sont près 100 000 abandons d’animaux de compagnie chaque année !

Des futurs projets pour le refuge ?

Nous avons beaucoup de projets pour refuge, mais les moyens manquent ! Notre objectif est d’améliorer les conditions de vie des chats du refuge. Nous faisons régulièrement de petits travaux d’aménagement, mais les moyens financiers et humains manquent. Récemment, nous avons refait tout le grillage du refuge (afin que les chats ne puissent pas s’échapper) et élagué les branches mortes d’arbres qui menaçaient de tomber sur nos installations. Cet été, nous avons monté un chalet qui fera office d’infirmerie pour les chats malades. C’est un projet qui a mis plusieurs mois à voir le jour, grâce au soutien de nos donateurs et au travail de nos bénévoles !

La question de fin d’interview : si vous pouviez vous réincarner en chat, lequel choisiriez vous ? Et pourquoi ?
Aucune préférence ! Tous les chats, quel que soit leur âge, leur couleur ou leur caractère, méritent qu’on veille sur eux. Tous les chats sont des êtres extraordinaires.

refuge chats asclafSite internet :www.asclaf.com
Page Facebook : https://fr-fr.facebook.com/asclaf
Merci à Lilou d’avoir répondue à nos questions !