Votre chat a un accident ? voici les premiers soins à donner à son chat

accident chat

Il peut être utile de connaître les premiers soins à donner à son chat. Les accidents surviennent lorsque l’on s’y attend le moins.

Il est plus raisonnable de s’y être préparé. En cas d’urgence il faut réagir immédiatement jusqu’à ce qu’un vétérinaire prenne le relais.

La trousse de secours : elle permet de soigner les petits bobos et éviter les complications. Vous trouverez ces produits chez votre vétérinaire, dans une pharmacie ou dans une animalerie.

  • Alcool à 90° pour retirer les tiques
  • Antihistaminique pour soulager les piqûres d’insectes
  • Bandes Velpeau pour maintenir les pansements
  • Des ciseaux
  • Collerette pour éviter que le chat touche à son pansement ou gratte ses points de suture
  •  Collyre stérile pour un lavage oculaire
  • Des compresses et du ruban adhésif
  • Coton hydrophile humidifié pour laver les yeux, nettoyer les plaies et servir de pansement
  • Lotion antiseptique pour nettoyer et désinfecter les plaies, en particulier les morsures d’animaux
  • Pince à épiler pour enlever les dards d’insectes
  • Seringue pour administrer un médicament liquide
  • Solution antiseptique et cicatrisante pour traiter les plaies et favoriser la cicatrisation

Un chat gravement blessé ou malade sera mieux pris en charge dans une clinique vétérinaire qu’à la maison, car il disposera de tout le matériel nécessaire et des compétences professionnels.

ABC premiers secours

premiers secours chatLa première chose à faire est de vérifier que le chat respire et que son cœur bat.

Si sa respiration est faible, voire absente, ouvrez-lui la bouche et dégagez ses voies respiratoires de ce qui les obstrue. Soulevez doucement son menton pour étirer son cou et faciliter le passage de l’air. S’il ne respire toujours pas, pratiquez la respiration artificielle :

  1. Fermez sa bouche et poser le vôtre sur son nez
  2. Soufflez doucement pour gonfler sa poitrine, puis dégagez-vous pour laisser ses poumons se vider. Répétez l’opération une trentaine de fois par minute

Continuez jusqu’à la reprise de la respiration ou l’arrivée du vétérinaire.

Si vous écoutez son cœur en collant votre oreille sur sa poitrine, du côté gauche derrière le coude, les battements doivent être discernables. Sinon procédez à un massage cardiaque :

  1. Appliquez une main sur la poitrine, juste sous le coude
  2. Appuyez doucement mais rapidement sur la poitrine, à raison de deux pressions par seconde. Appliquez bien votre paume de la main, mais pas les doigts, et n’appuyez pas trop fort car vous risquez de casser des côtes de votre chat.
  3. Alternez 2 respirations artificielles et 4 massages cardiaques. Continuez jusqu’à que le cœur reparte, ou qu’un vétérinaire prenne le relais. Pendant le massage cardiaque, vérifiez régulièrement si vous percevez le battement de son cœur ou de son pouls.